Canadian Classic Fine Art

Brymner William


William Brymner (1855-1925)

L'un des artistes les plus influents de l'histoire de l'art canadien, Brymner est né à Greenock, en Écosse, en 1855. Il est arrivé au Canada avec ses parents en 1857. Son père, qui avait fait des affaires en Écosse, souffrait de problèmes de santé et a donc choisi une occupation pas si confinée ou intense. Il est venu au Canada pour se lancer dans l'agriculture et s'est installé dans les Cantons-de-l'Est du Québec. William a fait ses études au St. Francis College de Richmond et au Collège Ste. Thérèse de Blainville, Québec. Il étudie ensuite au Conseil des arts et des manufactures de Montréal. Au début de la vingtaine, il était employé par l'architecte en chef du ministère des Travaux publics à Ottawa avec l'intention de devenir architecte. Il se rend à Paris en 1878 pour poursuivre ses études de dessin et de peinture dans le cadre de sa formation d'architecte, mais décide finalement de devenir peintre à plein temps. Entre 1878 et 1889, il étudie à Paris avec Tony Robert-Fleury, William Bouguereau, Jules Lefebvre, G. Boulanger, CF Pinot et Carolus Duran. À son retour au Canada, il gagne sa vie en enseignant, d'abord à l'École d'art d'Ottawa puis à l'Association des arts de Montréal.

Il a été reconnu comme un professeur exceptionnel qui a inspiré nombre de ses élèves à devenir des artistes canadiens de premier plan à part entière. Dans son propre travail, il a été influencé par l'école française des peintres à la fois classiques et impressionnistes. Ses paysages sont remarquables par leur luminosité intérieure, leurs détails et leur clarté. Ses voyages lui ont fourni des sujets variés et il a visité l'Angleterre, l'Écosse, la Belgique, l'Irlande, la France, l'Italie et l'ouest du Canada. Il partage son amour du paysage avec ses collègues artistes JW Morrice et Maurice Cullen et dessine avec eux à Sainte-Anne de Beaupré et à l'Île d'Orléans. On se souvient de Brymner comme d’un grand artiste et professeur. Parmi les étudiants de Brymner se trouvaient : Wilfred Molson Barnes, Clarence A. Gagnon, Prudence Heyward, Edwin Holgate, Lilias Torrence Newton, Hal Ross Perrigard, Robert Pilot, Sarah Robertson et Anne Savage. Son travail se retrouve dans de nombreuses collections et musées dont le Musée du Québec et le Musée des beaux-arts de Montréal.